sciences po urbanisme

   Cycle d'urbanisme

Accueil > LE MASTER > L’histoire du Cycle

    

L’histoire du Cycle


JPEG - 262.4 ko

Le Cycle d’Urbanisme, cadre géographique et pédagogique du Master, a été créé en 1969, au sein de Sciences Po. Il s’est inscrit délibérément dans le champ de l’expertise et des pratiques professionnelles et non dans celui de la recherche.

Le Cycle est l’équivalent d’un institut, d’un département ou d’une école à Sciences Po. En effet, il bénéficie de locaux autonomes, il assure une large gamme de services et bénéficie d’une reconnaissance professionnelle.

Autrefois, le diplôme délivré par Sciences Po était un troisième cycle d’aménagement et d’urbanisme. Par commodité, pour désigner le lieu et le diplôme on a dit "Cycle d’Urbanisme de Sciences Po" et maintenant tout simplement "Cycle d’Urbanisme".

Il a été créé en 1969, au sein de Sciences Po, dans la période de grand équipement du territoire. Il s’agissait, à cette époque, de diversifier la filière ENA et de former les futurs cadres des sociétés d’équipement départementales, des sociétés d’économie mixte locales et des administrations déconcentrées de l’État dans les domaines de l’aménagement du territoire et de la planification. Le Cycle s’est inscrit délibérément dans le champ de l’expertise ou des pratiques professionnelles et non dans celui de la recherche.

Progressivement le Cycle s’est ouvert aux questions de gestion des collectivités locales, puis aux enjeux d’urbanisme. De la connaissance et de la maîtrise des procédures, l’enseignement s’est orienté vers la construction des politiques locales de développement, la pratique de l’aménagement opérationnel et l’apprentissage du projet urbain. La décentralisation et le transfert des compétences ont été des facteurs de transformation profonde dans le champ de la décision politique en urbanisme. Par son appartenance à Sciences Po, le Cycle a accompagné naturellement ces évolutions.

Les lieux
Le Cycle a souvent changé de murs :
en 1969 : première installation, 4 rue de l’Abbaye, Paris 7e (une ancienne école primaire privée)
en 1977 : 33 rue de Washington, Paris 8e (des bureaux provisoires)
en 1978 : 9 rue de l’Abbaye, Paris 7e (des salles dispersées dans l’abbatiale Saint-Germain-des-Prés)
en 1983 : 2 rue Saint Simon, Paris 7e (une imitation du château de Blois, somptueux d’apparence mais à l’espace tarabiscoté)
en 1993 : 1 place Valhubert, Paris 13e (les anciens locaux administratifs de la gare d’Austerlitz, avec le confort du début du XXe siècle). L’espace de la salle de cours était suffisamment sinistre pour avoir servi de commissariat dans le tournage des feuilletons de série B. Le Cycle a été le dernier locataire en place avant la revente à un investisseur privé)
en 2000 : 8 rue Jean-Sébastien Bach, Paris 13e (avec un jardin. Enfin des locaux aux normes HLM)

Depuis septembre 2015 le Cycle est une des composantes de l’École urbaine de Sciences Po et s’est installé au 117 boulevard Saint Germain Paris 6